[ssba_hide]

[ssba_hide]Le processus de production du sperme est particulièrement sensible aux facteurs extérieurs, dont notamment les chocs liés à la chaleur et aux efforts physiques, l’énergie, un état de stress général, les apports nutritifs favorisant la production des spermatozoïdes, ainsi que le stress oxydatif exercé par les radicaux libres.

La recherche a montré que le stress oxydatif est probablement le facteur le plus important dans la diminution de la fertilité masculine et la dégradation de l’ADN. Mais la bonne nouvelle est que le stress oxydatif peut être assez facilement contrôlé.

Des centaines d’études scientifiques ont prouvé que la qualité du sperme des hommes peu fertiles peut être améliorée, et parfois même quadruplée, grâce à la consommation de certains micronutriments tels que les antioxydants, certains acides aminés, des oligoéléments et des vitamines.

 

 À quel moment faut-il prendre des micronutriments pour favoriser la fertilité ?

 

Dans le passé, les spécialistes de la fertilité préconisaient aux hommes et aux femmes une prise de compléments alimentaires pendant plusieurs mois, principalement dans le cadre de la préparation à une FIV ou à tout autre traitement contre la stérilité. De nos jours, ils recommandent de plus en plus ces compléments alimentaires à tous les hommes qui souhaitent devenir pères, surtout après 35 ans, en raison de son efficacité et de son coût abordable (vous trouverez un grand nombre de résultats d’études sur ce site web).

La consommation de compléments alimentaires ne cause aucun effet secondaire. Gardez à l’esprit que les spermatozoïdes maturent pendant approximativement 90 jours avant l’éjaculation. Il n’y a donc aucune raison de na pas commencer un régime de compléments alimentaires dès que possible. Cela protégera les spermatozoïdes en développement et leur ADN contre un stress oxydatif excessif.

Quels micronutriments prendre ?

 

Une chaîne est aussi solide que son maillon le plus faible. La plupart des spécialistes de la fertilité on donc tendance à recommander une association de plusieurs nutriments afin d’assurer des conditions optimales à la production de spermatozoïdes, tant en termes de qualité qu’en terme de quantité.

Parmi les micronutriments les plus importants se trouvent les acides aminés L-Arginine, L-Carnitine et L-Glutathion, ainsi que les vitamines C, D et E, l’acide folique et des oligoéléments zinc et sélénium. Avec son très grand pouvoir antioxydant, l’extrait d’écorce de pin protège aussi la qualité du sperme.

 

Quels en sont les bienfaits ?

 

  •  Avec un coût inférieur à 50 € par mois, les compléments alimentaires pour la fertilité masculine sont assez abordables, surtout si on compare ce prix aux sommes importantes et difficilement prévisibles qu’il faut débourser pour les traitements par insémination artificielle tels que la FIV.

  •  Les nutriments ont une action globale sur tous les paramètres contribuant à la qualité du sperme : comptage, motilité et morphologie, volume tout en préservant le précieux ADN du sperme contre le stress oxydatif exercé par les radicaux libres.

  •  Ces nutriments sont composés d’ingrédients sains et leur efficacité a été scientifiquement prouvée. Ils ne causent aucun effet secondaire. Ce n’est pas une thérapie chimique ou pharmaceutique, mais une thérapie naturelle.

  •  Les nutriments ont aussi d’autres effets bénéfiques. Ils contribuent par exemple au bon fonctionnement du système immunitaire.

 

 COMPLÉMENTS POUR LA FERTILITÉ MASCULINE

 

 

 

Comparaison des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires pour la fertilité masculine disponibles sur le marché diffèrent énormément en terme de qualité et de prix.
Poursuivez ici pour voir quels sont les produits qui ne vous feront perdre ni votre temps ni votre argent

 

[ssba_hide]

 

NUTRIMENT ET FERTILITÉ MASCULINE