Qu’est-ce que le temps de liquéfaction ?

La liquéfaction désigne le processus subi par le sperme après l’éjaculation et au cours duquel il se liquéfie.

Le phénomène est dû à la désintégration du gel formé par les protéines de la vésicule séminale. Le sperme devient alors plus liquide. Il faut normalement moins de 20 minutes pour que l’échantillon passe de l’état d’un gel épais à l’état liquide.

Selon les recommandations du NICE britannique (National Institute for Health and Care Excellence), un temps de liquéfaction de 60 minutes est considéré comme normal.1

Pourquoi le temps de liquéfaction est-il important ?

Le sperme se liquéfie afin de permettre aux spermatozoïdes de nager plus facilement dans la glaire cervicale et d’atteindre l’ovule.

Si le temps de liquéfaction dépasse 60 minutes, la probabilité de concevoir diminue, car le sperme ne peut pas entamer son voyage. Cela peut indiquer une infection ou une perturbation de la fonction des glandes accessoires.

Un test post-coïtal permet de déterminer la signification clinique du retard à la liquéfaction séminale.

  • Si le résultat du test est normal, le retard à la liquéfaction séminale n’a pas besoin d’être traité. Si le sperme est capable d’atteindre la glaire cervicale, alors la fécondation de l’ovule est possible et les problèmes de liquéfaction séminale ne sont pas cliniquement pertinents.
  • Si le résultat du test post-coïtal est anormal, l’éjaculat doit être analysé. La non-liquéfaction du sperme peut suggérer un possible dysfonctionnement prostatique, parce que les protéiques coagulées, qui sont produites dans les vésicules séminales, ont besoin des sécrétions prostatiques pour pouvoir se liquéfier. Un diagnostic plus approfondi devra être établi en cas d’absence de sperme dans le test post-coïtal.

Comment augmenter la fertilité masculine

Il y a un certain nombre de choses qu’un homme peut faire pour améliorer sa fertilité. Il doit notamment opérer des choix concernant son mode de vie : renoncer au fast-food, à la nicotine et à l’alcool, faire de l’exercice régulièrement, prendre du sommeil réparateur et réduire son exposition au stress.

Par ailleurs, les études scientifiques ont montré que les compléments alimentaires suivants permettent d’augmenter la numération des spermatozoïdes :

  • les acides aminés comme l’arginine et la carnitine ;
  • les antioxydants comme le glutathion et la co-enzyme Q10 ;
  • les oligoéléments comme le zinc et le sélénium ;
  • les vitamines A, B9 (acide folique), C, D et E ;
  • l’extrait d’écorce de pin (pycnogénol).

Ces acides aminés, ces vitamines et ces oligoéléments sont des nutriments naturels qui n’ont aucun effet secondaire. Au contraire, ces micronutriments sont sources de bénéfices importants pour la santé : stabilisation du système immunitaire, amélioration de la circulation cardiovasculaire, une peau plus belle et des cheveux plus beaux.

Il n’y a donc aucune raison médicale pour ne pas enrichir son régime alimentaire en micronutriments pendant une durée d’au moins six mois afin d’augmenter sa fertilité. Dans l’idéal, ce régime peut être prolongé jusqu’à la réussite du projet de conception.

Les compléments alimentaires formulés pour soutenir la fertilité masculine concentrent un grand nombre de nutriments pour fournir une pilule puissante.

Nous avons comparé de nombreux produits pour vous.

VIDÉO : Apprendre à lire une analyse de sperme (deuxième vidéo de notre série)

Bibliographie

  1. « Fertility: Assessment and Treatment for People with Fertility Problems. London: RCOG Press. 2004. ISBN 1-900364-97-2. »
Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerSubmit